Un âne maraîcher pour nos cultures !

Votre soutien pour nous aider à accueillir un nouveau compagnon, l’âne maraicher pour des bons légumes et un environnement respecté.

J-7

4518 € collectés

5598 € promis

Prochain palier : 7100 €
63 % ( promesses: 78 % )
Objectif final de 7100 €
63 % ( promesses: 78 % )
Votre contributation sera intégralement reversée à Hélène et Valentin.

Présentation du projet

Pinquely : Du rêve à la réalité

Nous sommes Valentin et Hélène, jeunes maraichers fraîchement installés à Pinquely avec un groupe d’amis désireux d’avancer ensemble vers un avenir plus sain et plus sobre pour notre environnement. Il y a trois ans, nous avons acquis, des terres situées dans le parc régional du Périgord Vert sur la commune de Saint-Mathieu en Haute-Vienne.
Sur ces 7 hectares, nous avons la chance d’avoir différents écosystèmes accolés les uns aux autres. Prairies, forêts diversifiées, zone marécageuse, verger et étang. Multitude d’endroits où nous apprécions passer du temps et aménager l’espace en prenant soin de la faune et la flore déjà présentes.

vue aérienne.jpg

A notre arrivée, les envies et les idées foisonnaient. Nous nous sommes lancés dans la réalisation de plusieurs projets.
Nous avons commencé par transformer l’ancienne stabulation à vaches se trouvant sur le terrain en un grand atelier. Chacun est libre d’y mener les projets dont il a envie. Travail du bois, du métal, zone de préparation des légumes, brassage de bière, stockage et activités en tout genre y sont possibles.
Sur les prairies qui anciennement servaient de pâtures, sont installés des vergers de fruitiers diversifiés, la zone de maraîchage ainsi qu’un petit élevage de volaille. Autant d’expérimentations que nous avons eu à cœur de partager avec les nombreux acteurs présents sur le territoire.
Aujourd’hui, c’est avec joie que nous constatons que tout cela prend forme.

IMG_20210416_170215.jpg Les vergers de Titi ( Chipo en premier plan)

Hier et aujourd’hui

L’envie de produire des légumes ne date pas d’hier, déjà avant notre installation à Pinquely les occasions de travailler un lopin de terre ne manquait pas. S’initier au jardinage, se planter pour mieux pousser c’est cela qu’il faut pour devenir de vrais jardiniers !
Aujourd’hui les jardins maraichers sont sur pied. A chaque nouvelle saison nous améliorons notre technicité, réajustons notre manière de travailler pour augmenter nos rendements et optimiser notre surface. Pour nous, l’important est de garder à l’esprit nos idéaux. A travers notre évolution, nous devons continuer à nous poser les bonnes questions.
Comment être productif sans oublier l’écosystème dans lequel on s’intègre?

L’exploitation maraîchère : nos points forts et nos points faibles

Nous cultivons une surface de plein champ de 3000 m² le tout sur une parcelle d’environ 1 hectare. Nous proposons à la vente 25 espèces de légumes et jusqu’à 6 variétés différentes pour certains d’entre eux.

Nous visons l’autonomie alimentaire pour notre collectif et une grande diversité de légumes est important pour que cela soit possible!
val et un jeune.jpg Valentin aux jardins lors d'un atelier avec des jeunes de Limoges

De la graine à l’assiette, nous sommes désireux de connaître et de contrôler l’ensemble du cycle de culture d’un légume. Ceci est possible grâce à notre pépinière où nous réalisons tous nos plants. Nous faisons le choix de cultiver des légumes issus uniquement de semences paysannes et reproductibles. Dans les jardins, nous utilisons des purins de plantes pour lutter contre les maladies et ravageurs, aucun intrant d’origine chimique n’est présent dans nos légumes.

IMG_20210416_175108.jpg Les futurs légumes

Nous avons développé un réseau sur notre commune et celles des alentours. Nous remercions les agents de la mairie de Saint Mathieu qui à chaque saison déposent gratuitement des tas de tontes et de feuilles à Pinquely. Après compostage, nous intégrons cette matière riche en azote sur nos zones de culture.

Au fil du temps, nous avons réadapté notre technique de travail qui consistait au départ à cultiver sur planches permanentes et surélevées.

Cet aménagement nous demandait beaucoup énergie et nos corps ont commencé à nous donner les premiers signes d’alerte. Aujourd’hui nous avons repensé nos techniques et avons fait le choix de travailler sur des jardins plats que nous entretenons avec des outils de binage passés entre les rangs. Nous utilisons essentiellement la houe maraîchère qui travaille le sol de façon superficielle sans créer de tassement. Cette technique optimise notre rendement car les rangs de légumes peuvent être très serrés (20-25 cm). Cela permet aussi une position du corps plus confortable pour le jardinier.

IMG_20210331_190825.jpg Sarclage de l'ail avec la houe maraichère.

En fin d’année, lorsque les parcelles sont vides, nous effectuons les apports de compost que nous laissons en surface. Cette matière, essentielle à la bonne croissance des légumes, doit être transportée à travers les jardins. Nous avons aujourd’hui comme seul moyen de transport, une remorque que nous attelons sur un motoculteur.

Ici commencent les doutes : C’est dans le vacarme de cette machine et dans les odeurs d’essence brûlées que nous commençons à rêver d’alternatives comme celle de la traction animale.

Quand le printemps revient, nous nous attaquons à la remise en état des parcelles avant les premiers semis et les premières plantations. Ce travail est grandement facilité par l’utilisation du motoculteur et le passage du canadien.
Une fois de plus, la traction animale nous semble une alternative extraordinaire.

IMG_20210215_113951.jpg Le vieux motoculteur en action

Nous choisissons de vendre nos légumes uniquement en vente directe dans un rayon de 20km . C’est sur les marchés locaux que vous pouvez nous retrouver.
2021-02-08_12-13-00_723 (1).jpg Stand commun "la ferme des Méli - Mélo", "Les jardins de la Cueille", " Tonton Binette" - Marché de Marval

En association avec deux autres maraîchers du territoire installés sur la commune de Champniers-Reilhac, Flavien des Jardins de la Cueille et Guillaume de la ferme des Méli-Mélo, nous organisons notre commercialisation. Nous proposons régulièrement un stand commun de nos productions respectives afin d’offrir un banc de légumes diversifiés et un volume plus important aux consommateurs. Aussi nous travaillons ensemble sur différents marchés de producteurs locaux ou nous proposons des plats élaborés avec nos légumes.

IMG_20200829_104444.jpg Stand marché de producteurs de Limoges

Cette organisation permet à chacun de pouvoir se libérer du temps et de l’énergie. Nous travaillons également avec nos deux camarades sur certaines cultures communes nécessitant plus de surface et une mutualisation des forces. Cette année encore, nous produirons nos pommes de terres et courges de façon collective.

IMG_20200820_103446.jpg Récolte des patates produites en commun

C’est aussi dans la mise en place de ces cultures que la traction animale nous serait très utile.

Nous faisons également partis d’un collectif regroupant une douzaine de maraîchers et maraîchères mutualisant leurs productions pour l’association La Sauce paysanne.

Celle-ci a notamment pour but de soutenir la petite paysannerie à travers la vente de paniers bio et/ou issus de productions locales et respectueuses. La Sauce Paysanne

Pour finir, c’est aussi au sein de l’épicerie sociale et solidaire Blette comme Choux , située à Abjat sur Bandiat, que nous proposons nos légumes.
Blette comme Choux

L'âne maraîcher

Ayant récemment participé à une formation sur la traction asine, de nouveaux projets se dessinent.
Il apparaît qu’au jardin, l’âne est une aide polyvalente. A condition de s’appuyer sur du bon matériel et un mode de communication efficace, l’âne apporte sa contribution aux tâches les plus simples comme aux travaux les plus techniques. Transport du compost et du matériel, travail du sol, ramassage des légumes, entretien des cultures ; le jardinier, en étroite collaboration avec l’animal, améliore son efficacité et réduit son impact sur l’environnement.

IMG_1136.JPG Gigi de l'école des ânes maraichers

Transmission de savoirs et formation

Accueillir un âne sur notre terrain est une chose que nous ne prenons pas à la légère. En effet, pendant 3 jours en janvier 2021, Valentin a pu suivre une initiation à la traction asine au sein de l’école des ânes maraîchers qui se trouve à Villeneuve-sur-lot. Cette formation nous a ouvert les yeux sur les nombreuses possibilités qu’offre cet animal. Convaincus, nous avons poursuivi la formation en participant au perfectionnement du 8 au 18 mars 2021 toujours dans cette même école.
Aujourd'hui nous aimons passer du temps à la Ménardière ( Roussines) chez Mina et Alex pour continuer à expérimenter la traction asine auprès de Grim et Souries leurs deux ânesses. ( cf photo de présentation)

IMG_9016.JPG Valentin menant l'âne et la bineuse

Matériel et infrastructures

Accueillir et travailler avec un âne à Pinquely nécessite bien des préparatifs.

Nous avons déterminé deux pâtures pour l’accueil de notre futur âne. Un premier pré de 3000m2 et une deuxième surface d’un hectare. L’âne n’étant pas un animal solitaire nous devrons accueillir quelques compagnons (chèvres, moutons …).

Grâce à l’aide des copains et des voisins des enclos ont commencé à être installés.
1617629441707.jpg La brigade verte en action pour le nettoyage du futur pré

1617629488644.jpg Installation des piquets par les copains

Un harnachement adapté à notre âne est nécessaire. En effet, collier et cuirs doivent être conçus sur mesure.

Pour travailler dans de bonnes conditions ainsi qu’avec respect pour notre animal, nous devons investir dans du matériel léger doté de technologie.
Nous avons opté pour la bineuse Martin de la marque VITIMECA qui a la qualité de pouvoir se transformer pour répondre à une multitude d’actions ( binage, sarclage, billonnage, arracheuse à pomme de terres ...).

20210309_151351.jpg La bineuse martin en action à l'école des ânes maraichers

Cet outil comme bien d’autres ont été réalisés grâce à un réseau d’ingénieurs passionnés qui ont permis de moderniser et rendre accessible le travail en traction animale.

Partir de rien ou presque

A l’heure actuelle, seules nos surfaces de prairie et la formation nous permettent d’envisager l’achat d’un âne et le travail en traction animale. C’est à travers ces lignes et ce financement participatif que nous espérons toucher un grand nombre de donneurs potentiels afin que notre projet prenne vie.

Nous en profitons pour remercier :

  • Titi et Tim nos pirates Pinquelois pour leur soutien au quotidien et leur aide dans la réalisation de ce projet.
  • Blandine, Flavien, Myrtille et Didi pour les coups de masses, la mise en place de la brigade verte et la grosse relecture !
  • Benoit pour l’aide sur les clôtures.
  • Pascal Sachot le directeur de l'école des ânes maraîchers et Joël pour leur pédagogie.
  • Mina et Alex et leurs ânesses Sourie et Grim avec qui la formation continue.
  • Et vous tous pour votre soutien !!

A quoi va servir la collecte ?

Premier palier 3000€

« Aux jeunes meneurs un âne bien formé »

Cette somme va nous permettre d’acheter un âne ou une ânesse form(é)e et prêt(e) à travailler. Nous choisirons notre compagnon parmi les ânes de race Pyrénées éduqués et formés par l'école des ânes maraîchers.
Aussi nous pourrons acheter le matériel nécessaire afin de créer des grands enclos.
Saut de joie, bras en l’air, petite danse du bonheur, un âne arrive à Pinquely !

Categorie
Produit
Prix
Animaux
Ane
2500€
Clôture prairie permanente
Electrificateur
160€
Rubans de clôture
105€
Isolateurs X 900
144€
Poignées portail X4
12€
Clôture pré atelier
Rubans de clôture
49.5€
Poignée de portails X 4
12€
isolateurs X225
36€
Total : 3018.5 €

Deuxième palier4200€

En atteignant ce palier nous pouvons acquérir tout l’harnachement nécessaire pour attelé notre compagnon de travail.
Double saut de joie, bras en l’air, bras croisés, danse désarticulée, on a de quoi équiper notre âne !!

Categorie
Produit
Prix
Harnachement
Bride + collier + sellette + avaloire
839€
Portes traits
119€
Guides 9 mètres
60€
Coffre de pansage complet
49€
Matériel maréchalerie
108€
Collier cuir
25€
Total : 1200 €

Troisième palier 7100€

Grâce à ce dernier palier nous pouvons nous munir d’un équipement complet, performant, léger et adapté à la traction asine. Avec ce matériel, nous allons répondre à toutes les tâches que nous avons à effectuer quotidiennement.

Triple salto arrière, danse ultra ridicule, un immense merci et au travail maintenant !!

Categorie
Produit
Prix
Equipement bineuse Martin VITIMECA
Guidon polyvalent
780€
Cadre support d'outils
420€
Roues avant X 2
300€
Rasettes centrale et latérale
156€
Disques billonneurs
384€
Herse étrille
96€
Soc de labour léger
108€
Barre accrochage outils
48€
Bride carré
126€
Roue avant seul
180€
Griffe souple
300€
Total : 2898 €

Contreparties

pour 5€ ou plus

Un chaleureux merci !

Un grand merci à vous pour votre participation qui va nous permettre de former une belle équipe avec notre futur camarade !

Disponibilité: août 2021
Stock restant: 984

Sélectionner

pour 10€ ou plus

Des aromates pour vos jardins

Un très grand merci. Nous vous proposons un mélange de graines florales (tournesol, soucis, bourrache...) utiles au potager à semer autour de vous!

Disponibilité: mai 2022
Stock restant: 174

Sélectionner

pour 20€ ou plus

Des plants de légumes et d'aromates

Un maxi merci ! Vous pourrez choisir 3 plants d'aromatiques, fleurs ou légumes réalisés par nos soins et issus de semences paysannes.

Nous vous transmettrons notre sélection de plants au printemps prochain

Disponibilité: mai 2022
Stock restant: 141

Sélectionner

pour 30€ ou plus

Des bons légumes de saison

Un énorme merci. Nous proposons un panier composé de cinq légumes de saison cultivés grâce à l'aide de notre futur âne ainsi qu'une bouteille de soupe issue de notre production .

Pour des raisons d'organisation et d'accueil de notre âne cette contrepartie ne sera disponible qu'a partir du printemps 2022. .

Disponibilité: mai 2022
Stock restant: 32

Sélectionner

pour 100€ ou plus

Un maxi panier garni de bonnes choses

Un gigantesque merci. . Nous proposons un panier garni composé de

Sept légumes de saison cultivés grâce à l’aide de notre futur âne.

Trois produits locaux réalisés par nos soins ou par nos camarades paysans du Périgord vert.

Trois plants potagers et ou aromatiques réalisés par nos soins et issus de semences paysannes.

Pour des raisons d’organisation et d’accueil de notre âne cette contrepartie ne sera disponible qu’a partir du printemps 2022.

Disponibilité: mai 2022
Stock restant: 17

Sélectionner